piano junior

Félix Dalban-Moreynas, avec la participation d'Aurélien Richard

Juillet 2023

Une Académie spécifiquement destinée aux plus jeunes pianistes, sous la direction de Félix Dalban-Moreynas. Elle sera plus particulèrement consacrée aux œuvres suivantes :
Jean Legoupil : En Vacances à Etretat
Déodat de Séverac : En vacances
Robert Schumann : Scènes d’enfants Op.15
Piotr Ilitch Tchaïkovski : Album pour la jeunesse op.39
… et autres pièces au choix des stagiaires.

Les stagiaires pourront également bénéficier d’un focus sur les Jatekok de György Kurtag avec Aurélien Richard.

Les élèves bénéficieront d’un cours de 30 minutes chaque jour au Conservatoire de Fécamp. De plus ils auront la possibilité de pratiquer leur instrument dans une des nombreuses salles du Conservatoire en s’inscrivant sur la feuille de réservation.

Composer pour les jeunes pianistes est un exercice particulièrement exigeant. En effet, au-delà des règles d’écriture, le compositeur prend en compte des limites techniques, physiques et cognitives liées à leur âge. Jean-Sébastien Bach, déjà, s’y prêtait volontiers et composait de sublimes pièces pour ses enfants. A sa suite, nombre de grands compositeurs pédagogues composèrent pour leurs élèves.

C’est dans cet esprit que Jean Legoupil compose, à la fin du XXe siècle, En vacances à Etretat. La station balnéaire de renom, où Offenbach et Maupassant organisaient jadis des fêtes pour leurs amis, a toujours fait partie de la vie du compositeur havrais. Lui-même visiteur régulier dès son plus jeune âge, il finit par s’y installer. Il y compose pour son fils pianiste. De fil en aiguille, les madeleines de Proust s’accumulent jusqu’à atteindre vingt-quatre scénettes « plus évocatrices que descriptives ».

Une rencontre  avec Jean Legoupil sera organisée à l’occasion de l’académie.

Dans son écriture, cette suite de « souvenirs fugitifs » rend hommage aux grands compositeurs de tradition française comme Ravel, Messiaen, mais surtout Debussy. Jean Legoupil rejoint ainsi les compositeurs qui ne se sont pas contentés d’écrire pour la jeunesse, mais lui ont dédié leur musique. Le premier exemple qui vient à l’esprit est celui des Scènes d’enfants Opus 15 de Robert Schumann. Le compositeur allemand avoua, certes, qu’elles furent davantage composées « par un grand enfant » que pour les enfants. Mais heureusement, le style inimitable du compositeur transforme chacune de ces scénettes en véritable pépite évocatrice capable d’en suggérer l’interprétation aux apprentis musiciens.

Si le répertoire dédié à la jeunesse est aujourd’hui très fourni, cela n’a pas toujours été le cas. Sur le point d’écrire son Album pour les enfants, Tchaïkovski écrivait : « Cela fait quelque temps que je me dis qu’il serait bon de contribuer, au mieux de mes capacités, à l’enrichissement de la littérature musicale pour enfants, qui est très pauvre. Je veux écrire toute une série de petites pièces vraiment faciles, avec des titres qui attirent les enfants, comme Schumann l’a fait ». Ces pièces, plus abordables que celles du compositeur allemand, sont à leur tour devenues des standards du répertoire pianistique pour les enfants.

Cette classe de maître se destine donc aux enfants de tous âges. Ils interpréteront les œuvres qui leur sont dédiées.

lieu :
Fécamp, Conservatoire
3-5, rue Henri Dunant